Chirurgie cornéenne de la myopie

  • dimanche, 15 juin, 2014

La chirurgie cornéenne de la myopie est une opération effectuée grâce au laser Excimer. Il s’agit d’une intervention réalisée sous anesthésie locale (collyres anesthésiants) et en ambulatoire (pas d’hospitalisation).
L’objectif de l’intervention de la chirurgie de la myopie par LASIK ou PKR est l’indépendance à une correction optique  (lunettes, lentilles).

L’œil myope correspond à un excès de puissance optique par rapport à la longueur de l’œil. Les rayons lumineux issus d’une source ponctuelle à l’infini (>5m) sont réfractés par la cornée et le cristallin et convergent en avant de la rétine, au lieu d’êtres focalisés sur la rétine ce qui est nécessaire pour une vision nette.

 

Réfraction de l'image en avant de la rétine

Réfraction de l’image en avant de la rétine chez le myope

 

La chirurgie cornéenne de la myopie consiste ainsi à réduire la puissance optique de l’œil myope, et rendre le patient emmétrope (vision nette de loin sans correction) en réduisant la puissance optique de la cornée  et en ramenant ainsi la focalisation des rayons sur la rétine. Le principe  de la chirurgie cornéenne de la myopie consiste donc en un remodelage au laser de la cornée pour réduire sa puissance et ainsi compensé le défaut optique de l’œil.

 

Réfraction de l'image sur la rétine après la chirurgie de la myopie

Réfraction de l’image sur la rétine après la chirurgie de la myopie

 

En PKR,  la correction est délivrée par le laser Excimer à la surface de la cornée, après retrait de l’épithélium cornéen (couche superficielle de la cornée). Le laser Excimer sculpte la face antérieure de la cornée de manière à en réduire la courbure et donc la puissance de convergence.

En LASIK, la sculpture au laser Excimer est délivrée dans l’épaisseur de la cornée, après découpe et soulèvement d’un capot cornéen superficiel réalisé avec un laser Femtoseconde.

Que ce soit en LASIK ou PKR, le laser Excimer délivre un « profil d’ablation » qui dépend du nombre de dioptries à corriger : pour réduire la courbure de la cornée chez un patient myope, ce profil comporte un nombre de tirs plus important au centre de la cornée. La profondeur d’ablation centrale du traitement dépendra de l’importance de la myopie à corriger. Une fois le laser délivré, la cornée devient « moins cambrée », et son pouvoir optique est réduit.

Profil d'ablation myopique

Profil d’ablation myopique

La correction de l’astigmatisme peut-être associé à celle de la myopie, en l’intégrant dans le profil d’ablation.