Chirurgie de la cataracte et correction de l’astigmatisme

  • dimanche, 14 décembre, 2014

Lors de la chirurgie de la cataracte, l’objectif initial est la réhabilitation visuelle d’un œil devenu mal voyant du fait de la cataracte. Cependant, grâce à l’évolution technique et technologique, il s’agit également d’améliorer l’acuité visuelle de l’œil opéré sans lunettes. L’un des obstacles à ce résultat est l’astigmatisme.

L’astigmatisme cornéen est un défaut optique lié au fait que la cornée présente un axe de courbure et donc de puissance maximale et un axe, situé à 90° du premier, de courbure et de puissance minimale. La résultante optique de l’astigmatisme est un flou visuel. L’astigmatisme augmente avec l’âge et environ 50% des personnes de plus de 60 ans ont plus d’1 Dioptrie d’astigmatisme.

Figure 1

Les implants toriques permettent de corriger l’astigmatisme lors de la chirurgie de la cataracte. En effet, un implant torique est une lentille qui génère un astigmatisme de direction opposé à celui de la cornée, permettant ainsi de neutraliser celui-ci et donc d’améliorer la vision sans correction en post-opératoire.

TECNIS-Toric-Spec

Pour en savoir plus, lire: Apport de l’implantation torique dans le traitement de l’astigmatisme dans la chirurgie de la cataracte.