Les étapes de la chirurgie réfractive

Avant

Avant toute intervention, un bilan préopératoire complet et comprenant une analyse topograhique doit être réalisé afin de déterminer toutes les spécificités de la cornée à opérer.

carte de courbure

L’indication de l’intervention repose en partie sur les résultats du bilan préopératoire.

L’analyse de la cornée (son épaisseur, sa forme, sa régularité,…) figure parmi les principaux examens réalisés pour chaque œil.

Au cours de la consulation, le chirurgien apprécie également vos attentes, votre motivation et répond à toutes vos interrogations afin que vous puissiez prendre votre décision en toute connaissance de cause.

 

Pendant

L’intervention, totalement indolore, est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale de l’œil avec un collyre anesthésiant.

Pendant l’intervention, vous êtes allongé, vos paupières sont maintenues ouvertes par un petit instrument appelé blépharostat.

Le chirurgien et son équipe vous accompagnent et vous donnent des explications sur les étapes en cours de réalisation.

 

Plateforme VISX
Plateforme VISX de chirurgie réfractive (plateforme pour le traitement de la myopie, de l’astigmatisme et de l’hypermétropie)

Après

Le traitement postopératoire comporte l’instillation de collyres antibiotiques et anti-inflammatoires ainsi que de larmes artificielles durant 3 à 4 semaines.

Avec la procédure LASIK, la récupération visuelle est rapide et permet en général de reprendre une activité normale généralement 24 à 48h après. Le traitement postopératoire se limite à la prescription de collyres et de larmes artificielles durant 3 à 4 semaines.

Avec la procédure PKR, la récupération visuelle est plus lente et permet de reprendre une activité normale dans un délai de 5 à 7 jours. Le résultat optimal pourra être obtenu entre 8 jours et un mois en fonction de la vitesse de cicatrisation qui peut-être très variable d’un patient à l’autre.

Quelques précautions devront cependant être respectées durant environ un mois : pas de maquillage, pas de baignade, éviter les activités très poussiéreuses (équitation), les sports de combat, l’exposition à des matières irritantes (vapeurs). L’exposition prolongée à la réverbération du soleil nécessite une protection par lunettes de soleil d’indice 3. Pour le reste, vous pourrez continuer vos activités normalement.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE